Magie et fantasy

Autres informations intéressantes à découvrir...

Basilic

Centaure

Dragon

Griffon

Manticore

Phénix

Salamandre

Autres animaux fabuleux

Roi Arthur

Graal

Symboles

Mythologie celtique

Alchimie

Chamanisme


Mythes et légendes Pratiques mystérieuses Autres merveilles Divers

Liens enchanteurs

Boutique des rêveurs

Contact

Plan du site

Fantasy

Histoires inédites

Lieux enchantés

Anges et démons

Accueil - Petit peuple - Animaux fabuleux - Mythes et légendes - Pratiques mystérieuses - Autres merveilles - Annuaire
Boutique de livres  fantasy et fantastique - Plan du site - Contact

Fées

Elfes

Nains et lutins

Animaux fabuleux Le petit peuple

Accueil

Mythes et légendes

Petit Peuple

Animaux fabuleux

Boutique de livres

Annuaire

Autres merveilles

Pratiques mystérieuses

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Bookmarks Partager sur LinkedIn

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par e-mail Partager sur Google Bookmarks

Les croyances celtiques

Les divinités les plus importantes pour les celtes gaulois

Bien qu’il y ait de nombreuses différences avec la mythologie irlandaise, on retrouve des points communs multiples avec celle de la Gaule.


Cernunnos (que les irlandais appelaient Dagda) est une divinité majeure des celtes. Il est le dieu des enfers et est le plus souvent représenté sous forme humaine, assis ou en tailleur, avec des bois de cerf sur la tête et de nombreux animaux autour de lui car il est leur Maître. Son cou est orné du torque celtique. Les romains l’ont assimilé à Hercule. C’est l’un des dieux les plus anciens du culte celte.


La grande déesse est connue sous le nom de Dana (Anu pour les irlandais). Elle est la mère de tous les dieux et des humains. Elle représente le principe féminin.


Ogmios (Ogma pour les irlandais) était le dieu de la connaissance et de la justice. Il est le créateur de l’alphabet oghamique. Il est représenté avec la tête est entourée d’un halo de lumière et armé d’une massue, d’un carquois et de flèches. Il est comparé Héraclès par les romains.


Lug (même nom pour les irlandais) est un dieu très important dans le panthéon celtique. C’est un guerrier, associé aux moissons, aux arts, à la médecine, aux inventions et à la fête de Lugnasad. Ses surnoms sont très nombreux. Il est parfois représenté avec trois têtes et divers attributs tels qu’un bélier, une tortue ou encore une bourse. Il est assimilé au dieu romain Mercure.


Esus est le dieu de Terre et il est représenté en train d’abattre un arbre. C’est un dieu ancien et dont il est difficile de cerner la personnalité et les caractéristiques. Il est nommé le « divin bûcheron » et est associé à la symbolique des arbres.


Epona est la déesse protectrice des chevaux et des cavaliers. Elle a un rôle psychopompe. Elle est toujours représentée avec un cheval mais elle peut aussi avoir une corne d’abondance ou une coupe de fruits près d’elle. C’est également une guerrière.


Brigit est la déesse de la fertilité et elle est assimilée à Minerve. Dans la mythologie irlandaise, elle était tout à la fois fille et mère du Dagda. Ses attributs sont multiples : elle est associée à l’artisanat et à l’habileté manuelle, à la poésie et à la médecine mais aussi à la divination et à la fête d’Imbolc.


Taranis est le dieu du tonnerre et il est assimilé au dieu romain Jupiter. C’est une divinité terrifiante qui a pour symbole la roue et l’éclair. Il est maître du ciel et est accompagné d’un aigle et d’un serpent. Il est souvent représenté à cheval tenant en mains le soleil et la lune. C’est l’un des principaux dieux du panthéon gaulois.


Teutates est considéré comme étant le « père du peuple ». Il est le dieu de la guerre et il protège les guerriers lors des batailles auxquelles ils doivent participer. Il est parfois représenté en train de plonger la tête d’humains dans un chaudron mais il est difficile de savoir s’il s’agit là d’un sacrifice en son honneur ou plus simplement d’une sorte de baptême purificateur.


Page précédente

Page suivante


Certains étaient bienveillants mais d’autres exerçaient leurs dons à l’encontre des humains qu’ils manipulaient sans vergogne. Les pouvoirs magiques permettaient bien des audaces et les légendes en illustrent de nombreux (chaudrons magiques qui ressuscitent les héros ou dispensent de nourriture sans fin, philtres, épées enchantées hors du commun, sommeils magiques, charmes puissants...). Les légendes parlent aussi de quêtes et voyages fantastiques. La plus connue étant la recherche du Graal par les chevaliers de la Table Ronde. Certains voyages mènent les protagonistes vers des mondes où le temps ne s’écoule pas de la même façon que sur Terre.

Cernunnos, le dieu celte à bois de cerf Culture celtique

Les peuples celtiques n’ont pas laissé d’écrits concernant leurs croyances et les seules sources d’informations dont nous disposions sont celles d’auteurs gréco-romains. Heureusement, il existe des objets et des images celtes qui permettent de se faire une meilleure idée de leurs cultures.


Les dieux et déesses celtes sont très nombreuses, certains sont communs à tous les peuples celtiques tandis que d’autres n’ont qu’une influence régionale ou sont liés à une tribu spécifique. Les auteurs romains ont souvent attribué les noms de leurs propres dieux aux divinités celtes, ce qui ne facilite pas la compréhension de la mythologie celtique. César est l’une des sources les plus sûres et des plus utilisées pour la compréhension de ces peuples. Bien que les celtes disposent d’un langage écrit, ils se méfiaient de l’écriture, préférant privilégier l’enseignement oral. Les druides refusaient que la tradition et la religion soient mises par écrit et ce n’est que vers le VIIème siècle que les moines commencèrent à enregistrer la mythologie des celtes sur papier. Les celtes étaient très croyants et l’on compte plusieurs centaines de dieux différents dans le seul panthéon gaulois.

La mythologie celtique n’est cependant pas faite que de dieux et déesses. Il existe de nombreuses créatures merveilleuses qui en peuplent les mythes : fées, elfes, esprits, héros et bardes... Mondes magiques et invisibles auxquels il est possible d’accéder grâce à des passages cachés qui peuvent se manifester par des tertres, des sources et autres chemins étranges.


Mais ces passages ne sont connus que de quelques initiés, druides, sorcières et sorciers dont les pouvoirs étaient parfois très étendus et la sagesse immense. Merlin était l’un d’entre eux et certainement le plus célèbre. Taliesin est, quant à lui, le barde le plus populaire et ses pouvoirs étaient grands car il possédait l’omniscience après avoir bu quelques gouttes d’un breuvage au chaudron de Ceridwen.

Livres sur la culture celtique

Sélection de livres sur la mythologie celtique et toute l’antiquité celte.

Liens sur la mythologie celtique
Sélection de sites informatifs sur les dieux celtes et les mythes celtiques.

Mythologie celte